Mégisserie Richard - Tannage Gorges du Tarn Viaduc Causses

Photo ancienne 1Historique

La Mégisserie Richard n’était à l’origine qu’une simple branche d’activité de la Ganterie Richard, créée au milieu du 19ème siècle, avec mission de lui assurer à partir de peaux brutes son approvisionnement en peaux tannées et teintes de haute qualité, nécessaires à la fabrication de gants de luxe et de renommée mondiale.

A partir de 1960, pressentant déjà les bouleversements qui allaient s’opérer dans l’activité  gantière, Jean Richard se consacra uniquement au travail de la peau, en orientant la fabrication de ses cuirs vers de nouveaux débouchés : la maroquinerie et le vêtement de cuir dont la mode commençait à se développer.

Toute l’activité de la peausserie s’exerça à Creissels pendant plus de 50 ans avant d’être tout récemment implantée sous l’initiative de son actuel dirigeant, Xavier Richard dans la nouvelle usine de la zone industrielle des Fialets.

Spécialement conçue pour répondre aux nouvelles normes concernant la sécurité et l’environnement, elle devrait permettre, tout en respectant les critères de qualité qui ont fait son renom, une productivité accrue avec un meilleur suivi des fabrications, très prisées par la clientèle de haut de gamme dont elle est une des rares à pouvoir satisfaire les exigences.

Son activité fortement exportatrice s’étend actuellement au-delà de l’Europe, et pour certains créneaux en Asie.

Photo ancienne 2HISTORY

In the beginning, the Richard Tannery was only a simple activity branch of the Richard Glove Factory (Ganterie Richard) established in the middle of the 19th century.  Its task was to provide, from raw skins, its supply of high quality tanned and dyed leather, necessary to make world known luxury gloves.

From 1960, having the premonition of a slow down in the glove business, Jean Richard turned his dedication towards new outlets:  bags and leather garments, which were getting fashionable.

All the skintrade was based in Creissels, (near Millau) until recently when it was moved by his son and now manager Xavier Richard, into new buildings in the Fialets industrial park.

Specially designed according to new environment and safety standards, the factory will enable a higher and more streamlined productivity.  At the same time it respects all the quality requirements that made the initial Tannery’s fame and brought it highly demanding haute couture customers.  The Richard Tannery is one of a very few to satisfy their expectations.

The Richard Tannery’s high exporting activity extends well beyond Europe and for some niches, all the way into Asia.

Fabrication

Elle a pour but à partir de dépouilles d’animaux en provenance des abattoirs de produire des cuirs tannés et teints aptes à la confection d’articles de grande qualité pour l’industrie du luxe : maroquinerie, chaussure, vêtement , gainerie et ganterie.

Spécialisée dans la peausserie souple, la Mégisserie Richard travaille plus particulièrement les peaux d’agneaux de bonne origine telles celles d’Aveyron en France ou Entrefinos en Espagne.

Elle traite aussi mais en plus petites quantités des peaux de chevreaux, chèvres ou cerfs.

Ces peaux, le plus souvent traitées façon nappa, le fameux « plongé » de Millau, peuvent aussi être traitées façon velours (côté chair).

Ce travail nécessitait, il y a encore peu d’années, des temps de fabrication très longs (jusqu’à 6 mois) pour obtenir un beau cuir souple et moelleux tel que recherché pour la confection d’articles de bonne qualité.

Pendant de nombreuses années, et encore actuellement, la recherche dans la profession, en vue de réduire les coûts de fabrication, s’est attelée à obtenir une réduction de la durée des processus tout en conservant à la peau sa qualité traditionnelle.

La fabrication est limitée maintenant à 3 semaines ou à 1 mois, selon les articles désirés : cuirs classiques ou fantaisie ( froissés, nacrés, mats, brillants, vernis, etc…).

PeauxTHE PRODUCTION

The production’s purpose  is to turn slaughterhouse hides  into refined, coloured leather which will in turn be used to create high quality goods for the luxury industry (bags, shoes, garments and gloves) 

Specialised in soft leather, the Richard Tannery works particularly on quality lambskins originating from places such as “Aveyron”(south of France) and Entrefinos ( Spain).

It processes as well, in small amounts, kid skins, goat skins and deerskins.

These skins are mostly treated nappa (the famous “plongé”), or to make suede.

This working required, only a few years ago, very long manufacturing delays (up to 6 months) to get a beautiful soft and mellow leather, as required for high quality goods making.

For many years, and still now, the trade research, with a view to reduce the manufacturing costs, worked on lowering the processes length, while preserving the traditional leather quality.

The production is now restricted to about 3 weeks depending on the desired type of leather: crushed, pearly, mat, shiny, varnished etc...

video
Mégisserie Richard © 2009 - Design Nevoweb - Connexion